Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
occitan-aude.over-blog.com

FEBREJADAS : OCCITANIA-AFRICA

29 Janvier 2015 , Rédigé par Mirelha

FEBREJADAS : OCCITANIA-AFRICA

Ongan, las Febrejadas de l'Ostal Sirventés (79, carrièra Trivala, a Carcassona), a l'iniciativa de l'IEO-Aude e del Cercle Occitan del País de Carcassona, auràn per tèma l'Africa mercé a una mòstra de fotografias e dos rescontres.

Las fotografias negre & blanc son del fotograf Yannis Bautrait que las prenguèt al Burkina-Fasso, dins lo vilatge de Lô, dins l'encastre d'un viatge umanitari de l'associacion audenca Saaba. Se diriá que sos imatges, que s'estacan a l'uman e a l'emocion, son suspenduts dins lo temps. L'estrena de la mòstra se farà lo dijòus 5 de febrièr a 18h30. Mòstra presentada cada jorn de 15h a 19h fins al 13 de febrièr (levat la dimenjada).

Lo dimècres 11 (18h30), Sèrgi Carles vendrà presentar sa revirada de l'autor sud-african André Brink del libre Una cadena de voses (ed. Letras d'Òc). Sèm en 1824, dins lo campèstre d'Africa del Sud, una revòlta d'esclaus portada per un esper fòl de libertat sembla capvirar lo monde ancian. Mèstres o esclaus, cada votz se fa alavetz lo resson de las paurs o dels sòmis dels òmes e de las femnas. Mas l'esper durarà pas qu'un moment. Una cadena de voses es un raconte magnific d'André Brink, un dels escrivans màgers contemporanèus que Sèrgi Carles a revirat dins una lenga occitana aisida e mestrejada. Presentarà lo roman e ne legirà unes tròces en occitan e francés abans un escambi amb lo public.

Segond rendètz-vos lo divendres 13 (18h30) amb Aurelian de Chaire que passèt sièis meses en 2014 a Koldà al Senegal dins una accion de cooperacion (amb lo concors de l'associacion SYFSED- Synergie Franco-Sénégalaise pour l’Éducation et le Développement) que ne rendèt compte mercé a una cronica setmanièra en lenga nòstra. Sas 23 cronicas son recampadas per l'IEO-Aude dins una brocadura A l'ombra d'un manguièr que compren tanben un pichon lexic peul-occitan, provèrbis, poèmas, recèptas de cosina, ... « A l'ombra d'un manguièr senegalés, posquèri admirar un autre biais de viure, mai respectuós de la natura e fòrça mai uman. L'argent e lo trabalh son pas de valors importantas coma per nosautres « al nòrd ». Aquelas valors nos fan veire lo mond coma un grand mercat puslèu que coma una efervescéncia de vida ! ».

Per mai d'entresenhas : 04 68 25 19 78 ; ostal.sirventes@wanadoo.fr

 

Cette année, las Febrejadas de l'Ostal Sirventés (79, rue Trivalle, à Carcassonne), à l'initiative de l'IEO-Aude et du Cercle Occitan del País de Carcassona, auront pour thème l'Afrique à travers une exposition photographique et deux rencontres.

Les photographies noir& blanc sont signées Yannis Bautrait qui les a prises au Burkina-Fasso, dans le village de Lô, lors d'un voyage humanitaire de l'association audoise Saaba. Ses images, qui s'attachent à l'humain et à l'émotion, paraissent comme suspendues dans le temps. L'inauguration de l'exposition aura lieu jeudi 5 février à 18h30. Exposition présentée jusqu'au 13 février de 15h à 19h (sauf le week-end).

Le mercredi 11 (18h30), Sèrgi Carles viendra présenter sa traduction Una cadena de voses (ed. Letras d'Òc) de l'auteur sud-africain André Brink. Le récit polyphonique d’une révolte d’esclaves dans l’Afrique du Sud coloniale du XIXe siècle, à travers les voix de chacun des protagonistes, maîtres et esclaves, violemment opposés mais quelquefois si proches dans le labeur de chaque jour, dans les désirs qui lient hommes et femmes. Mais l’élan vital de la liberté débouchera sur le rêve brisé par le sang et la mort. Un roman magnifique d’André Brink, un des plus grands auteurs sud-africains, rendu dans une très belle langue occitane par Serge Carles qui présentera le roman, en lira des extraits en occitan et français avant un échange avec le public.

Second rendez-vous le vendredi 13 (18h30) avec Aurelian de Chaire qui passa six mois en 2014 à Koldà au Sénégal pour une action de coopération (avec le concours de l'association SYFSED- Synergie Franco-Sénégalaise pour l’Éducation et le Développement) et qui en rendit compte à travers une chronique hebdomadaire en occitan. Ses 23 chroniques sont regroupées par l'IEO-Aude dans une brochure A l'ombra d'un manguièr qui comprend également un petit lexique peul-occitan, des provèrbes, poèmes et recettes de cuisine, ... « À l'ombre d'un manguier sénégalais, j'ai pu admirer une autre façon de vivre, plus respectueuse de la nature et bien plus humaine. L'argent et le travail n'ont pas la même valeur comme chez nous « au Nord » car ces valeurs nous font voir le monde comme un grand marché au détriment de l' effervescence de la vie ! ».

Pour tout renseignement : 04 68 25 19 78 ; ostal.sirventes@wanadoo.fr

Lire la suite

Las Ivernalas de Cabardés / Les Hivernales du Cabardès

16 Janvier 2015 , Rédigé par Mirelha

Las Ivernalas de Cabardés / Les Hivernales du Cabardès

CARTA BLANCA A JOAN-JAUME DELPOTZ
PER LAS IVERNALAS DE CABARDÉS

Ongan, las Ivernalas de Cabardés balhan carta blanca al contaire Joan-Jaume Delpotz.

Dempuèi d'annadas, aqueste enfant de Rasés passeja sa saca d'istòrias de vilatges en vilatges, dins las bibliotècas o suls camins d'unas passejadas. Sos contes s'inspiran de la tradicion, mas i ajusta sas nòtas personalas e sas creacions. Sas istòrias van coma la vida : tendresa, tragedia, amor, umor, meravilhós,... Unes contes que tenon rasigas al mai prigond de la tèrra occitana. Contes que ditz en occitan e francés.

Dimècres 21 de genièr, a 18h30 (Puègnautièr, Na Loba, participacion liura), rendètz-vos pel jove public amb « Per 3 clòscas d'avelanas » : unes contes ont bèstias, plantas e enfants aluserpits tenon una plaça de primièra.

Dissabte 24 de genièr, a 19h (Puègnautièr, Na Loba), presentarà unes contes gastronomics per tot-public. Amb « A taula ! », poiretz respondre a la question angoissanta e pivelanta de saupre s'es una cuèissa de tiron o de tirona qu'avètz dins la sieta ; aprendretz cossí capitar la melhora sopa del monde amb res coma ingredient a la debuta de la jornada. Auretz idèias per enganar lo Diable e lo privar de recòltas e, de segur, lo vin serà pas absent dins las istòrias de nòstre contaire.

Seguirà un repais amical (20h30, sala de la Tor, Puègnautièr), preparat en ligason amb la Calandreta de Ciutat, que celebrarà lo rescontre dels vins de Cabardés e d'aqueles de Brageirac (Pecharmant, Montbazilhac,...). Brageirac que se trapa (a vista de nas ?) en Peirigòrd, un autre reialme de la tuber melanosporum ! E òc, aquela serada se debana en ligason amb las Ampelofoliás de Cabardés http://ampelofolies.over-blog.com !

Lo conte : 5 € ; la taulejada : 15 € ; conte + taulejada : 18 €. Inscripcion obligatòria per la taulejada (nombre de plaças limitat) : IEO-Aude ieo11@ieo-oc.org ; 04 68 25 19 78.

 

IVERNALAS DE CABARDÉS :
CARTE BLANCHE À JOAN-JAUME DELPOTZ/DELPOUX
Cette année, Las Ivernalas de Cabardés donnent une carte blanche à Jean-Jacques Delpoux avec ses Contes de terre d’Oc. Né dans un petit village de l’Aude, fils et petit fils de paysan, il était écrit que ses sabots resteraient bien plantés dans sa terre du Razès. Depuis de nombreuses années déjà, il promène son sac d’histoires de villages en villages racontant aux petits et aux grands que ce soit en veillées, promenades, dans une bibliothèque ou sous les étoiles à la belle saison. Aimant se qualifier avec un petit sourire de « conteur agricole», que ce soit en français ou en occitan, il se veut avant tout raconteur de sa terre. Au travers de contes souvent originaux ou librement inspirés de la tradition, il vous entraînera à travers des histoires qui sont comme la vie, parfois tendres, humoristiques, tragiques ou remplies d’amour et de merveilleux. Des contes, dits en langue d'oc et en français, qui, comme les vignes, plongent leurs racines au plus profond de la terre d’Occitanie à laquelle il est si attaché .
• Mercredi 21 janvier, à 18h30 (Pennautier, Na Loba, participation libre), rendez-vous pour le jeune public (et pour tous) avec Per 3 clòscas d'avelanas : des contes où animaux, plantes et enfants délurés occupent les premiers rôles.
• Samedi 24 janvier, à 19h (Pennautier, Na Loba), il présentera des contes gastronomiques pour tout-public. Avec A taula !, vous pourrez répondre à la question angoissante et lancinante de savoir si vous avez une cuisse de canard ou de cane dans votre assiette ; vous apprendrez comment concocter la meilleure soupe du monde avec aucun ingrédient au départ de la journée. Vous aurez des idées pour tromper le Diable et le priver de ses récoltes, sans oublier le vin qui sera présent dans ses histoires.Suivra un repas amical (20h30, salle de la Tour, Pennautier), préparé en liaison avec la Calandreta de Ciutat, qui célèbrera la rencontre des vins du Cabardès et de ceux de Bergerac (Pécharmant, Montbazilhac,...). Bergerac qui se trouve (à vue de nez ?) en Périgord, un autre royaume de la tuber melanosporum ! Eh oui, cette soirée se tient en liaison avec les Ampélofolies du Cabardès  http://ampelofolies.over-blog.com !

Le conte : 5 € ; la taulejada : 15 € ; conte + taulejada : 18 €. Inscription impérative pour la taulejada (nombre de places limité) : IEO-Aude ieo11@ieo-oc.org  ; 04 68 25 19 78.

Lire la suite

Sèm totes Charlie / Nous sommes tous Charlie

10 Janvier 2015 , Rédigé par Mirelha

Sèm totes Charlie / Nous sommes tous Charlie

SÈM TOTES CHARLIE

per la libertat de paraula, de dessenh, de musicas, d'escrits

de creacion e d'expression pertot

L'Institut d'Estudis Occitans d'Aude convida

totes los Audencs e totas las Audencas

a prene part als recampaments e manifestacions

d'aqueste dissabte 10

e als recampaments e manifestacions a

Carcassona (15h, portalh dels Jacobins), Narbona (15h), Traussan (11h), Argelièrs (11h), e dins plan d'autras comunas... aqueste dimenge 11

Lire la suite

Adieus / Adieux

6 Janvier 2015 , Rédigé par Mirelha

L'annada comença plan mal amb la mòrt de dos òmes de paraula, de letras e d'accion per la lenga e la cultura nòstras. Aquesta jornada del dimècres 7 de genièr serà marcada pels entèrraments de dos occitans de tria :

- l'Ives Roqueta, de matin (11h), al Pont de Camarés

- lo Marcèu Esquieu, de vèspre (15h), a Sant-Antonin de Ficalba

Lo Setòri escriguèt aqueles vèrses : « Nòstra mòrt l'avèm / talament luònhta en arrèr / i a talament de temps / que lo prèire de servici / dins un cementèri vièlh de la vila / escampèt sus nòstra caissa / la darrièra palada de tèrra / que la mòrt / pòt pas ren sus nosautres. / Aquò's com s'èrem estats / batejats / non pas dins l'esperit / mas dins la glèva / e ara glèva siam. / Rastolhs son nòstres pialses / e catla o lèbre es nòstre còr. / Del cap als pès siam vestits / de lusernas / verds de colèra / en armas coma de castanhièrs / abitats del bonur de las trochas / dins lo rabaladís del temps / D'aqueste temps e de tot autre / se ne pòt i aver mai. » Coma en resson, lo vesin de Jansemin intitulèt un de sos libres : E nos fotèm d'èsser mortals ! Mas la Granda Dalhaira se trufa plan de las paraulas dels poètas que sap que seràn mai etèrnas qu'ela.

Los dos èran d'aquela mena d'òmes que se'n fa pas mai : totjorn en moviment e dins la capacitat bèla de passar dels mots als actes e dels sòmis al concret. Ives Roqueta : se faguèt escriveire public (poèmas, romans, ensags, estudis, teatre, reviradas...) ; concretizèt l'espelida de la nòva cançon occitana en lançant l'ostal cooperatiu de disques Ventadorn ; èra dels fondadors del moviment politic Volèm Viure al País, sus la lançada de Gardarem lo Larzac e al còr de las lutas vinhaironas de las annadas 70 ; se descarcassèt per lançar lo Centre Internacional de Documentacion Occitana a Besièrs (devengut CIRDÒC) ; foguèt de temps l'un dels cap-mèstres de l'Institut d'Estudis Occitans. Entre Seta, Besièrs e Roèrgue, s'interessava tanplan als trobadors coma a las fèstas popularas e, un còp l'autre, sas colèras fasián montar naut lo Vèrbe qu'amagava, fin finala, una granda umanitat. E lo simple plaser de las paraulas que desfilan en òc per dire e tornar inventar lo monde...

Lo professor de letras del Licèu de Vilanòva d'Òlt escriviá tanben : de poèmas, de novèlas, de contes risolièrs (o pas), de farcejadas (atal, Lo Cid venguèt La Patacada), de reviradas mai seriosas (L'Aristofanada, Antigòna,...). Aquò sufiriá per ne faire un escrivan reconegut. Mas aquela paraula, òme multiple e demultiplicat, la portèt tanben dins las ràdios o suls emponts coma comedian o contaire. Mas encara, obrèt per assegurar la transmission de la lenga  : quant d'oras passèt a tirar brocaduras Forra-Borra de tal(a) o tal(a) per balhar mejans d'expression. Mai qu'aquò, foguèt lo conceptor e plan de temps l'organizator-òme-orquèstre de l'Escòla Occitana d'Estiu : un moment bèl ont aprene la lenga e s'assabentar en lenga nòstra, un moment d'escambis grand entre Occitans de pertot e Catalans.

E nosaus, contunharem l'òbra fins al darrièr badalh. L'IEO-Aude exprimís tota son afeccion e son sosten a las familhas e amics d'aqueles dos combatents de la causa occitana.

Lire la suite