Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-aude.over-blog.com

FEBREJADAS : OCCITANIA-AFRICA

29 Janvier 2015 , Rédigé par Mirelha

FEBREJADAS : OCCITANIA-AFRICA

Ongan, las Febrejadas de l'Ostal Sirventés (79, carrièra Trivala, a Carcassona), a l'iniciativa de l'IEO-Aude e del Cercle Occitan del País de Carcassona, auràn per tèma l'Africa mercé a una mòstra de fotografias e dos rescontres.

Las fotografias negre & blanc son del fotograf Yannis Bautrait que las prenguèt al Burkina-Fasso, dins lo vilatge de Lô, dins l'encastre d'un viatge umanitari de l'associacion audenca Saaba. Se diriá que sos imatges, que s'estacan a l'uman e a l'emocion, son suspenduts dins lo temps. L'estrena de la mòstra se farà lo dijòus 5 de febrièr a 18h30. Mòstra presentada cada jorn de 15h a 19h fins al 13 de febrièr (levat la dimenjada).

Lo dimècres 11 (18h30), Sèrgi Carles vendrà presentar sa revirada de l'autor sud-african André Brink del libre Una cadena de voses (ed. Letras d'Òc). Sèm en 1824, dins lo campèstre d'Africa del Sud, una revòlta d'esclaus portada per un esper fòl de libertat sembla capvirar lo monde ancian. Mèstres o esclaus, cada votz se fa alavetz lo resson de las paurs o dels sòmis dels òmes e de las femnas. Mas l'esper durarà pas qu'un moment. Una cadena de voses es un raconte magnific d'André Brink, un dels escrivans màgers contemporanèus que Sèrgi Carles a revirat dins una lenga occitana aisida e mestrejada. Presentarà lo roman e ne legirà unes tròces en occitan e francés abans un escambi amb lo public.

Segond rendètz-vos lo divendres 13 (18h30) amb Aurelian de Chaire que passèt sièis meses en 2014 a Koldà al Senegal dins una accion de cooperacion (amb lo concors de l'associacion SYFSED- Synergie Franco-Sénégalaise pour l’Éducation et le Développement) que ne rendèt compte mercé a una cronica setmanièra en lenga nòstra. Sas 23 cronicas son recampadas per l'IEO-Aude dins una brocadura A l'ombra d'un manguièr que compren tanben un pichon lexic peul-occitan, provèrbis, poèmas, recèptas de cosina, ... « A l'ombra d'un manguièr senegalés, posquèri admirar un autre biais de viure, mai respectuós de la natura e fòrça mai uman. L'argent e lo trabalh son pas de valors importantas coma per nosautres « al nòrd ». Aquelas valors nos fan veire lo mond coma un grand mercat puslèu que coma una efervescéncia de vida ! ».

Per mai d'entresenhas : 04 68 25 19 78 ; ostal.sirventes@wanadoo.fr

 

Cette année, las Febrejadas de l'Ostal Sirventés (79, rue Trivalle, à Carcassonne), à l'initiative de l'IEO-Aude et du Cercle Occitan del País de Carcassona, auront pour thème l'Afrique à travers une exposition photographique et deux rencontres.

Les photographies noir& blanc sont signées Yannis Bautrait qui les a prises au Burkina-Fasso, dans le village de Lô, lors d'un voyage humanitaire de l'association audoise Saaba. Ses images, qui s'attachent à l'humain et à l'émotion, paraissent comme suspendues dans le temps. L'inauguration de l'exposition aura lieu jeudi 5 février à 18h30. Exposition présentée jusqu'au 13 février de 15h à 19h (sauf le week-end).

Le mercredi 11 (18h30), Sèrgi Carles viendra présenter sa traduction Una cadena de voses (ed. Letras d'Òc) de l'auteur sud-africain André Brink. Le récit polyphonique d’une révolte d’esclaves dans l’Afrique du Sud coloniale du XIXe siècle, à travers les voix de chacun des protagonistes, maîtres et esclaves, violemment opposés mais quelquefois si proches dans le labeur de chaque jour, dans les désirs qui lient hommes et femmes. Mais l’élan vital de la liberté débouchera sur le rêve brisé par le sang et la mort. Un roman magnifique d’André Brink, un des plus grands auteurs sud-africains, rendu dans une très belle langue occitane par Serge Carles qui présentera le roman, en lira des extraits en occitan et français avant un échange avec le public.

Second rendez-vous le vendredi 13 (18h30) avec Aurelian de Chaire qui passa six mois en 2014 à Koldà au Sénégal pour une action de coopération (avec le concours de l'association SYFSED- Synergie Franco-Sénégalaise pour l’Éducation et le Développement) et qui en rendit compte à travers une chronique hebdomadaire en occitan. Ses 23 chroniques sont regroupées par l'IEO-Aude dans une brochure A l'ombra d'un manguièr qui comprend également un petit lexique peul-occitan, des provèrbes, poèmes et recettes de cuisine, ... « À l'ombre d'un manguier sénégalais, j'ai pu admirer une autre façon de vivre, plus respectueuse de la nature et bien plus humaine. L'argent et le travail n'ont pas la même valeur comme chez nous « au Nord » car ces valeurs nous font voir le monde comme un grand marché au détriment de l' effervescence de la vie ! ».

Pour tout renseignement : 04 68 25 19 78 ; ostal.sirventes@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article