Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-aude.over-blog.com

Festenal del Conte de Limós / Festival du Conte de Limoux

8 Avril 2016 , Rédigé par Mirelha

En préambule du Festival du Conte de Limoux, l'IEO-Aude vous invite ce lundi 11 avril dans la cité blanquetière :

- sous les Halles à 18h30 pour découvrir l'exposition Catarineta e Babaròt et suivre une intervention d'Alan Roch sur L'imaginaire occitan des insectes

- Le temps de parole sera prolongé d'un manja-dreit (participation aux frais ; signalez votre venue : 04.68.25.19.78 ou ieo11@ieo-oc.org)

- à 21h, au cinéma L'Elysée, en liaison avec le Ciné-Club, projection du film (version occitane) : Ernèst e Celestina

• • Catarineta e Babaròt, une exposition de l'IEO-Aude consacrée aux insectes du pays d'Oc. La place de ces petites bêtes dans l'imaginaire populaire à travers dires, comptines,  formulettes mais aussi poèmes est illustrée avec des photographies de Miquèl Albéro sur l'abelha/l'abeille, l'aranha/l'araignée, la catarineta/la coccinelle,  la cigala/la cigale et sa consoeur la formiga/la fourmi, lo bernat-pudent/la punaise, lo grelh/le grillon, lo prègadieu/la mante religieuse, la sautarèla/la sauterelle, lo parpalhòl/le papillon, lo mila-patas/le mille-pattes, la mosca/la mouche, l'escarabat/le scarabée, le fier scorpion Buthus occitanus, la domaisèla/libellule... Quant au babaròt ?

• Ernèst e Celestina : Célestine, une souris vive et impétueuse, qui vit dans une cité souterraine avec ses congénères, alors qu'Ernest, ours bougon retiré du monde, vit à la surface comme tous les ours. Deux peuples bien différents, qui se détestent, dans un monde fondé sur la séparation... Mais un jour Ernest et Célestine se rencontrent... Le scénario et les dialogues sont signés de Daniel Pennac à partir des albums de Gabrielle Vincent. Conta'm a rassemblé une vingtaine d'artistes occitans pour concrétiser le doublage de ce film.

 

 

Festenal del Conte de Limós / Festival du Conte de Limoux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article