Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-aude.over-blog.com

A la Prefectura d'Aude per Dàvid Grosclaude

2 Juin 2015 , Rédigé par Mirelha

Un recampament se tenguèt davant la prefectura de Carcassona divendres de matin 29 de mai en sosten al Dàvid Grosclaude e a l'iniciativa de : Cercle Occitan del País de Carcassona, Compagnons/Companhs de Paratge, Institut d'Estudis Occitans-Aude, País Nòstre, Partit Occitan. Un cinquantenat de personas i prenguèron part e cantèron lo Se Canta. Una delegacion (Mirelha Braç, IEO ; Jaumet Grau, País Nòstre ; Patric Roux, Partit Occitan) foguèt reçaupuda pel Secretari de la Prefectura e li remetèt lo tèxte seguent :

Soutien à David Grosclaude

Adresse au Gouvernement

Les associations et les citoyens audois présents au rassemblement de ce vendredi 29 mai font part de leur soutien à David Grosclaude (élu de la Région Aquitaine) qui, par sa grève de la faim, attire l'attention sur l'absence d'une politique linguistique conséquente en France, corres-pondant aux divers textes internationaux en la matière sur la protection, l'expression et la transmission des langues minoritaires.

Il est plus que temps d'en finir avec des attitudes de mépris et de surdité : Lo mesprètz, n'i a pro ! Nous prions donc, instamment et de façon urgente, les instances de l'État à s'associer dans les meilleurs délais au projet d'Office Public de la Langue Occitane, voté par les deux assemblées régionales d'Aquitaine et de Midi-Pyrénées.

Nous y verrions un signe d'ouverture vers une loi nécessaire qui, s'appuyant sur la ratification de la Charte européenne des langues régio-nales ou minoritaires, ouvrirait la voie à un enseignement continu de la maternelle à l'Université, la présence de la langue dans les médias publics et la vie quotidienne, l'articulation des compétences partagées de l'État et des instances territoriales, un soutien efficace à la création, ...

Il est très urgent de répondre aux demandes formulées par David Grosclaude. Nous restons vigilants et mobilisés et attendons que des engagements fermes soient pris pour que le message collectif qui sera porté par la manifestation du samedi 24 octobre à Montpellier ne se borne pas à la contestation et à la revendication, mais ouvre à la construction d'une démarche démocratique et ouverte pour la diversité culturelle et pour l'avenir de la langue et de la culture occitanes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

IEO-Aude 04/06/2015 09:30

http://david-grosclaude.com/2015/06/03/quavem-ganhat-nous-avons-gagne-comunicat-bilingue/